Spiritualité, militantisme, vie du monde et vie quotidienne

Ouverture d'esprit

Peine de mort

 garyhart1.gif

Gary

Une amitié improbable

Rien ne les prédisposait à se lier d’amitié. D’un côté, Gary Hart, jeune noir américain de l’Alabama, condamné à mort. Alexia, jeune étudiante parisienne.

« J’ai toujours été horrifiée par la peine de mort depuis le collège, raconte-t-elle. J’ai appris que des condamnés cherchaient des correspondants, j’ai vu son profil sur le site CCADP (comité canadien contre la peine de mort), avec ses écrits et j’ai décidé de lui écrire. »

Ils sont donc devenus, au fil du temps et des écrits, des amis très chers.

Mais pourquoi donc Gary a-t-il été condamné à une telle peine ? Alexia nous explique :

« A 17 ans, il a fait un braquage de magasin qui a mal tourné. Il a été montré par des étudiants en droit que le revolver était défaillant (pas d’intention de tuer) mais il est noir et la victime était blanche, ça suffit souvent. Il a donc été condamné à mort, et en 2003 la cour suprême a décidé que l’exécution de mineurs aux moments des faits était inconstitutionnelle, et tous ceux qui étaient concernés (majorité fixée à 18 ans au niveau fédéral) ont vu leur peine commuée [sans espoir de sortie a priori].
Dans son blog, il explique notamment à quel point ça a pu être déstabilisant de passer d’une cellule et d’une vie extrêmement solitaire à un dortoir gigantesque. » 

Son blog est disponible dans les liens à droite. Seul hic ! Tout est en anglais… Vous trouverez bientôt ici des traductions de quelques passages où Gary relate ses conditions de vie.

Mais vous, dites-moi, la peine de mort, pour ou contre ? 

11 commentaires »

  1. Jerry dit :

    Pour.
    Même si l’homme fait des erreurs de jugement. Ça débarrasse la planète de sacre malade… à débattre

  2. Marion dit :

    Pour moi, cela dépend des actes. Je suis plutôt pour dans la mesure où on est sur du jugement! mais il faut faire attention aux erreurs!

  3. Tony dit :

    pour aussi … dans des cas exceptionnels

  4. Jayz dit :

    Je ne songe pas que jugé de vie ou de mort sur une personne soit bien…

  5. Caroline dit :

    Je trouve cela trop facile de mourir alors que l’on a fais souffrir des personnes. Cela dépend évidemment de l’affaire concernée mais pour les affaires du style meurtre, viol, pédophilie… je trouve ca vraiment trop facile de les tuer alors qu’ils ont des fois TORTURES certaines de leurs victimes ! pour moi ils n’ont aucunes raisons de vivre ou de mourir simplement. La seule chose a laquelle ils ont le droit c’est de souffrir.

  6. AL dit :

    Je pense comme Marion (désolée marie)
    Je suis pour mais bien évidemment dans des cas précis ne souffrant d’aucun doute…VRAIMENT AUCUN !
    1-pour tous ceux qui osent « toucher » aux enfants ! (les pédophiles reproduisent tjrs le même schéma et ils finissent tjrs par sortir ! régulièrement on entend parler des récidivistes!)souvenez vous de cette petite fille belge qui croisa le chemin du pédophile qui sortait de tole depuis à peine 15 jours. Que diriez vous aux parents? Il faut le laisser vivre pour qu’il souffre!
    2-Les gens responsables de génocides (Je vous rappelle que Klaus Barby n’a jamais rien regretté! Hitler non plus ! pinochet et j’en passe…)
    3- Et enfin les « serials killers » se sont des sociopathes! les enfermer ne serviraient donc à rien !
    pour le reste je suis contre bien sûr…

  7. Thomas dit :

    Pour ma part, je rejoins entièrement l’avis de Marie, mais un autre problème se pose alors, celui de la surpopulation carcérale :

    Que faire effectivement de tous les récidivistes, criminels en série et autres pédophiles qui sont entassés avec les petits voleurs à la tire et ceux qui commettent uniquement des dégats matériels ?

  8. AL dit :

    Alors une question Marie…
    Quel est pour toi la définition de l’Homme car pour moi ces monstres n’en sont pas…Ils ont perdus toute humanité, tout droit à prétendre à ce « titre »
    Ils ne peuvent pas prétendre non plus à l’appellation « d’animaux » qui eux nous paraissent parfois cruels alors qu’ils ne font que lutter pour leurs survies.
    Nous sommes en haut de la chaîne alimentaire, nous n’avons donc aucune excuse…
    Si la peste ou le sida avaient forme humaine ne voudrais tu pas les éradiquer en sachant le nombre de vie que tu pourrais sauver…
    Heu… cela fait deux questions.

    Je respecte néanmoins tes convictions car se sujet n’est pas simple… ( cela s’appelle Le Libre Arbitre).
    Bisous chaton

  9. Globetrotter dit :

    Pour moi simple…le jour où le risque zéro à savoir d’envoyer un innocent en prison est bien je pense que le débat pourra s’ouvrir car malheureusement il y a encore trop d’erreurs judiciaires.
    De toute façon le système est mal conçu car comment peut-on laisser un homme ressortir après un crime avéré avec une pseudo peine à vie « 20 ans » selon la loi sans compter les remises de peines etc…pour qu’il recommence plus tard, ou encore le chauffard qui a bien bu qui tue toute une famille et pour lequel il est jugé pour homicide par négligence car responsabilité restreinte vu le manque de discernement du à l’ingestion d’alcool…pour moi pas d’excuse!!! On est conscient dès le premier verre que on diminue nos capacités…il faut responsabiliser les gens pour leurs actes pas leur trouver des excuses…
    Conclusion, ben virons les politiques, plus de langue de bois et agissons en âmes et conscience.

  10. Jeje dit :

    Contre. Quel est le but poursuivi par les partisans de celle-ci ? Faire souffrir le coupable (pour peu qu’il le soit) ? Obtenir vengeance ou réparation ? L’empêcher de nuire à nouveau ? Le premier ne sera jamais atteint. Le second n’est qu’illusoir. Le troisième peut s’obtenir par l’incarcération à vie (pas 20ans comme dit si justement Globetrotter). Le fait est que la solution miracle n’existe pas, aucune sanction quelle qu’elle soit ne réparera jamais la douleur causée aux victimes ou à ses proches. Pour ma part j’estime qu’empêcher la récidive et ainsi protéger les autres (plus chanceux) reste le plus important. Le deuil des victimes ne devrait être vécu que par le soutien des proches et non dans un esprit de vengeance. Deux petites questions pour finir :
    - Qui va souffrir dans la peine de mort ? Le coupable ou ses proches innocents qui n’étaient pas au courant de ses vices ??
    - Comment punir un père qui aurait tué sa famille en ayant conduit sous alcool ? N’aurait-il pas déjà assez souffert par ses propres actes ??

    Il n’existe donc pas de justice parfaite car un malheur ne pourra jamais être réparé.

    Cependant je reste persuadé que si un jour ça m’arrive l’émotionnel prendra le pas sur la raison et je voudrai me venger oubliant les beaux discours, on ne change pas la nature humaine..

  11. Bob Lasar dit :

    Bonjour, j’ai 23 ans je suis fils d’un père qui à été assassiner avant quand j’étais encore enfant.
    Pourtant je n’ai aucune haine contre son assassin, je trouve qu’il ne mérite pas la peine de mort, si vous aviez pu voir ses yeux lors du procès vous auriez compris que ça souffrance étais déjà assé grande et qu’elle n’allais pas le quitter de si tôt.

    Peut être que cette personne à changer aujourd’hui et qu’elle a sauver 10 vie sans même le savoir.

    Je dirais que la peine de mort est inutile de même que souhaiter la souffrance d’une personne, même si on la déteste. Au final vous vous retrouvez face à vous même et si vous prenez le temps d’y réfléchir, vous vous rendrez compte que la source de souffrance n’est que vous, c’est vous qui en êtes à l’origine et pas une tiers personne.

    Est il humain de tuer une personne pars-ce-que c’est légal ? si le cannibalisme étais légal le ferions nous ? La légalité justifie beaucoup de choses…

    Si vous arrivez à tirer satisfaction de la mort ou la souffrance d’une personne, vous n’êtes pas si différent d’un assassin. Bien sur, il nous est presque arriver à tous de souhaiter la mort d’une personne à des degré différent, bien souvent malheureusement la personne en question n’est que la pointe de l’ice berg d’un problème beaucoup plus profond de notre monde.

    Cependant ses personnes mérite un châtiment si elle sont coupable de leur actes, une vrais solution serais de condamné une personne qui à enlevé une vie, à en sauver 10 autres ce qui peut prendre la vie entière.

    (Sous haute surveillance),envoyer les meurtrier dans des mission d’aide humanitaire à haut risque pour qu’il se rachète et prenne conscience du « prix d’une vie »…

    Quand aux meurtrier qui ne ressente rien en tuant c’est une autre histoire, que je ne comprend pas encore à l’heure ou je vous parle.

    Pour ceux si, il fraudais leur effacer la mémoire pour en remettre une autre par dessus je ne vois rien d’autre, mais nous nageons la en pleine science fictions.

    Donc peine de mort pour moi = non. Cherchons une solution plus constructive pour régler le compte des condamné à morts.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

uneaura4etoiles |
Fanatique d'esprit |
Scravic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | New EVENING Newcastle CHRON...
| Archives Montségur 09
| Paroles de Soie